Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ORTHOGRAPHE : -é ou -er ? Savoir distinguer le participe passé de l'infinitif.

Publié le par Karine JB


Il y a plusieurs façons d'écrire le son [e] à la fin d'un verbe, suivant le sens de la phrase.


Comment distinguer le participe passé en de l'infinitif en -er ?


 

Ê Après les auxiliaires être ou avoir, un verbe s'écrit au participe passé.

 

Ex. : Il est venu. / Elle a écrit.

 

Pour les verbes du 1er groupe, il s'agit d'un participe passé en que l'on accorde si nécessaire.

 

Ex. : Il est arrivé. (Elle est arrivée.) / Elle a téléphoné.


 

Ê Après les prépositions à, de, par, pour, sans..., le verbe s'écrit à l'infinitif.

 

Ex. : L'enfant est en train de courir.

 

Pour les verbes du 1er groupe, il s'agit d'un infinitif en -er.

 

Ex. : Il est en train de jouer. / Tu n'as rien à demander. / Elle vient de gagner.


 

Ê Lorsque deux verbes se suivent, le deuxième s'écrit toujours à l'infinitif (sauf derrière un auxiliaire).

 

Ex. : Je vais demander son avis.

  

 

 Pour savoir s'il s'agit d'un participe passé en ou d'un infinitif en -er, il suffit de remplacer le verbe par un infinitif du 3ème groupe.

 

Ex. : Nous pouvons emprunter cette route.

On remplace le verbe emprunter par le verbe prendre (ou suivre) :

Nous pouvons prendre (suivre) cette route.

On constate que les verbes prendre et suivre sont à l'infinitif, donc emprunter est également un infinitif en -er.

 

Trois flèches dans la cible, c'est gagné !

On remplace le verbe gagner par le verbe perdre :

Trois flèches dans la cible, c'est perdu !

On constate que perdu est un participe passé, donc gagné est également un participe passé en .

 

L'animal capturé* se débat.

On remplace le verbe capturer par le verbe prendre :

L'animal pris se débat.

On constate que pris est un participe passé, donc capturé est également un participe passé en .

 

* Le participe passé d'un verbe peut être employé sans auxiliaire. Il ressemble alors beaucoup à un adjectif qualificatif.


Commenter cet article